Contrairement aux autres troubles, traiter la dépression hivernale avec la luminothérapie nécessite de respecter un timing. En effet, les spécialistes estiment qu’il ne faudrait pas attendre la survenue du froid et du temps morose pour commencer la luminothérapie. Selon eux, il est préférable de l’amorcer vers le début de l’automne, soit vers la fin du mois de septembre.

En savoir plus